RDC : Quand la sénatrice Francine Muyumba loue les efforts de l’opposition pour la réussite des jeux de la francophonie à Kinshasa (document)

Partager sur

CONTEXTE :

A travers un communiqué de presse publié ce samedi 29 juillet 2023 et dont copie est parvenue à notre rédaction, la sénatrice Francine Muyumba a souligné le fait que la tenue avec succès des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ne doit pas être politisée. En quelques lignes, elle a détaillé l’apport de son camps politique pour la tenue de ces assises à Kinshasa.

Ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué de presse.

Tout en félicitant le gouvernement pour ses efforts fournis et les moyens publics mis à la disposition des organisateurs, qui ont fait preuve d’une excellente qualité organisationnelle, nous tenons à souligner quelques points.

Nous avons contribué à la réussite des Jeux de la Francophonie en dénonçant les manœuvres des ennemis du Congo qui cherchaient à dissuader les États membres de se rendre à Kinshasa, car la participation des États est essentielle pour le succès de ces jeux, qui s’étend bien au-delà de la journée d’ouverture. Nous avons également mis devant leurs responsabilités le comité national des jeux de la Francophonie (CNJF) afin de garantir l’honneur de notre pays. Ces jeux sont organisés tout d’abord par la RD Congo et pour sa grandeur qui doit être loin de toute propagande politique et les dirigeants n’avaient que l’obligation de réussir.

Dans ce sens et tout en respectant l’article 7 des jeux de la francophonie, la transmission des invitations aux personnalités dont la secrétaire général de l’OIF incombe au CNJF, autorité compétente du pays hôte. En ma qualité de diplomate, mon expression pointe nos responsabilités diplomatiques qui ne se résument nullement à aucune défense d’individus mais au manque de vérité de la diplomatie congolaise.

Dans le cadre de soutenir ces jeux, Nous avons également exercé une pression significative sur le gouvernement pour qu’il respecte ses responsabilités et engagements en lien avec ces jeux.

En cas de retrait des États, nous avions proposé au gouvernement d’obtenir en retour la sortie de la RD Congo de l’OIF, ce qui a fait reculer les détracteurs de notre pays, notamment certains membres clairement identifiés.

En diplomatie, il est important d’assumer clairement ses positions, et la diplomatie congolaise devrait éviter de manipuler l’opinion dans le cadre des propagandes politiques. La RD Congo aurait dû déclarer ouvertement son refus de recevoir la SG de l’OIF sur son sol pour des raisons bien connues de tous, notamment l’agression rwandaise, au lieu de tromper l’opinion en se basant sur la thèse de “l’organisateur”.

Communiqué de la sénatrice Muyumba





Partager sur

Brothermyephre.com

Site web chrétien axé sur le développement personnel et le divertissement. Téléphone : +243 97 36 21 124  Email : bromyfa@gmail.com Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :