Kinshasa-Tracasseries routières : le général Sylvano Kasongo interdit aux roulages d’arrêter les conducteurs à cause du permis de conduire

Partager sur

Au cours d’une parade organisée ce mardi 04 octobre et dont l’extrait est parvenu à la rédaction de Brothermyephre.com, le chef de la police de Kinshasa a intimé l’ordre aux éléments de la police de circulation routière (PCR) de ne plus agacer les conducteurs de véhicules à cause du permis de conduire car le gouvernement n’en produit plus depuis 5 ans.

ANNONCE DE L’AGENCE DIGITALE , IMMORTAL MAKING

« Vous créez des infractions pour rien, sous prétexte de demander le permis. Et celui qui n’en a pas vous l’arrêtez. Jusqu’à présent, il n’y a pas de permis de conduire au pays. Toi tu vas demander le permis pourquoi ? Les permis ont expiré. Les autorités n’ont pas encore fait de nouveaux permis, nous attendons que le ministère des Transports le fasse. Toi tu vas demander ça pourquoi ? C’est pour le vol. Arrêtez ça », a ordonné le général Sylvano Kasongo. 

Rappelons qu’un communiqué datant du 10 février de l’année en cours et signé par Cherubin Okende, ministre des Transports, voies de communication et désenclavement prévoyait la production de nouveaux passeports biométriques d’ici mai 2022 et indiquait que les passeports délivrés avant la mesure de suspension intervenue en 2017 étaient encore valides.

« En même temps, le ministère des Transports porte à la connaissance du public que, sans préjudice des dispositions de la loi N° 78/022 du 30 août 1978, portant nouveau code de la route, notamment en ses articles 69, 70 et 72, les permis de conduire délivrés avant la mesure de suspension restent valables jusqu’à la délivrance du nouveau permis sus évoqué », lit-on.

Notons que depuis le 22 septembre 2017,  l’octroi du permis de conduire a été suspendu par le gouvernement congolais afin de permettre la « mise en circulation des permis de conduire véritablement biométriques à travers toute l’étendue de le République démocratique du Congo ».

A ce jour, les négociations du gouvernement avec les prestataires seraient déjà bouclées.

Recommandé par la rédaction




Partager sur

Brothermyephre.com

Site web chrétien axé sur le développement personnel et le divertissement. Téléphone : +243 97 36 21 124  Email : bromyfa@gmail.com Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :